MOUNIER SARL

Éléctricité générale

04.75.64.43.24

Z.I. Le Lac, Av. Jacques Dupin 07000 PRIVAS
contact@electricite-mounier.fr


t

Dernières infos

La ventilation

 

Depuis 1982, un système de ventilation mécanique contrôlée est obligatoire dans l’habitat.

Plusieurs systèmes ont été créés pour répondre aux différents besoins les principaux étant les VMC simple flux auto et hygro réglable, VMC double flux.

Pourquoi ventiler ?

Pour maintenir un taux de CO2 acceptable dans une chambre de 10m² il faudrait ventiler 15 minutes toutes les 3 heures.

L’air intérieur de votre habitation est pollué du fait de votre activité. En l’absence de renouvellement d’air, l'air stagne et crée l'accumulation des polluants intérieurs: odeurs de cuisine ou corporelles, l’humidité, les fumées. D’autres pollutions se créent et s’accumulent comme les allergènes (insectes, pollen, etc), le radon (gaz radioactif présent dans le sol), le dioxyde de carbone ou encore les produits d’entretien. L'absence de renouvellement d'air provoque de la condensation dans les pièces de services (salle de bains, cuisine, WC), l'apparition de moisissures sur les murs, le décollement du papier peint...

Il existe trois type de VMC différentes:

- la VMC simple flux autoréglable

- la VMC simple flux hygroréglable.

- la VMC double flux.

 

LA VMC SIMPLE FLUX AUTOREGLABLE:

 Principaux éléments composant une VMC simple flux:

1: Entrée d'air        
2: Bouches d'extraction
3: Conduits
4: Groupe VMC
5: Sortie toiture               

Le principe général d’une VMC autoréglable consiste à prévoir des entrées d'air neuf dans les pièces principales dites de vie (séjour, chambre) et d'évacuer l'air vicié par les pièces de service (cuisine, salle de bains, W.C.). La prise d’air frais dans les pièces principales se fait généralement au niveau des menuiseries à l’aide d’entrée d’air dites auto réglables.

L’air circule ensuite vers les pièces techniques grâce à des passages d’air laissés sous les portes intérieures (1 à 1,5 cm impérativement).

L’extraction de l’air vicié se fait au moyen de bouches d’extractions situées sur les murs ou au plafond, raccordé au moyen de conduits à un extracteur motorisé souvent installé dans les combles de l’habitation. Un chapeau installé sur la toiture rejette vers l’extérieur cet air vicié.

 

LA VMC SIMPLE FLUX HYGROREGLABLE:

Le principe de fonctionnement est identique à la VMC simple flux autoréglable sauf que le système réagit en fonction de l’humidité qui se trouve dans l’habitation.

Les bouches d’extraction d’air situées dans les pièces humides sont équipées de capteurs d’humidité, permettant ainsi de réguler le débit d’air entrant et sortant en fonction du taux d’humidité de la pièce. Quel que soit le nombre d’occupants dans les différentes pièces, le système est automatique et ajuste les bons débits d’air en fonction du taux d’humidité dans les pièces.

Ce système est un peu plus performant que le précédent et permet de réaliser 10% d’économies d’énergie sur la facture énergétique de votre logement.


LA VMC DOUBLE FLUX:

Le principe de fonctionnement de cette VMC est sensiblement différent de la VMC simple flux.

Contrairement aux VMC simple flux, il n’y a pas d’entrées d’air installées au dessus des fenêtres.

Le renouvellement d’air des pièces se fait via un échangeur de chaleur situé dans un local chauffé.

Le principe est simple, il consiste à récupérer les calories de l’air rejeté pour réchauffer l’air neuf que l’on insuffle dans la maison.

L’air neuf (venant de l’extérieur) traverse un échangeur qui récupère environ 90% de la chaleur de l’air expulsé avant d’être redistribué dans les pièces de vie (salon, séjour, chambre).

Ce système permet une économie de chauffage d’environ 20% par rapport à une VMC simple flux classique.

Tableau comparatif:

VMC SIMPLE FLUX AUTOREGLABLE

VMC SIMPLE FLUX HYGROREGLABLE

VMC DOUBLE FLUX

• débit d’air entrant constant.

• facilité d’installation.

• solution la plus abordable.

• air neuf ni filtré ni préchauffé.

• sensation de courant d’air.

• perte d’énergie via les entrées d’air.

 

• débit d’air entrant variable en fonction de l’humidité, donc de l’occupation et des activités (10 à 15% de chaleur économisée).


• économies d’énergie par rapport à une autoréglable.


• avec des entrées d’air acoustiques, diminution des nuisances sonores extérieures.

• rapidement amortissable.

• silencieux dans les pièces de vie.

• système plus coûteux à l’achat qu’une VMC simple flux autoréglable.

 

• économies d’énergie par récupération de calories (environ 90%). Bien meilleure qu’une simple flux hygroréglable. Gain sur le coût du chauffage.


• filtration de l’air entrant.

• amélioration de la qualité d’air.

• sensation de courant d’air froid supprimée.


• isolation acoustique du dehors.


• préchauffage ou rafraîchissement de l’air entrant.

• meilleure répartition de la chaleur dans les pièces de vie.

• économie sur les entrées d’air des fenêtres.

 

Si vous souhaitez avoir plus de renseignement sur les VMC ou faire une évaluation par votre électricien, contactez-nous.

 
© 2017 mounier SARL
Iziclic: Conception de sites web
ANEMOAPR08 15
Page d'accueil
plan d'accès Nous contacter Recherche Liens Utiles Bassin Privadois